NATIONALE 2B – Futsal Evere émerge sur le gong à Arena TPM Wavre

Toujours à la recherche d’un premier succès cette saison, Arena TPM Wavre et Futsal Evere avaient à coeur d’enfin lever les bras à l’issue de ce duel de mal lotis en Nationale 2B de l’A.B.F.S. Encore en D1 la saison passée, Futsal Evere affrontait un adversaire promu de D3, mais qui a complètement changé sa structure et dont le noyau a pas mal été modifié. L’ouverture du score tombait peu avant la 10e. Bakija profitait d’une erreur de Benallah pour tromper Hougnou. Wavre équilibrait les échanges et en l’espace de cinq minutes renversait même la vapeur via Vrancken et El Fatni, bien servi par Vrancken. Avec déjà quatre fautes à son actif depuis le quart d’heure, Evere devait tempérer, mais parvenait malgré tout à recoller au score avant la pause, de nouveau par Vrancken. On notait encore quelques occasions de part et d’autre, mais le marquoir n’évoluait plus jusqu’au changement de côté.

LE SCORE PASSE DE 4-2 A 4-6

Cinq minutes après la reprise, Wavre bénéficiait d’un nouveau cadeau des Everois et de Bentato en particulier pour reprendre l’avance via Irakoze. Alors que le capitaine d’Evere, Bouchuari manquait la balle du 3-3, Haddi offrait le premier break du match à sa formation: 4-2. On pensait peut-être l’«Arena» partie pour engranger sa première victoire en D2. Mais l’équipe allait connaître un énorme passage à vide. Entre la 36e et la 42e,  elle concédait pas moins de quatre buts en raison d’un manque de vigilance, notamment sur une rentrée en touche payante pour Evere. Cet écart se maintenait encore à 5-7. Il restait trois minutes et Wavre n’ayant plus rien à perdre abattait sa dernière carte. Ce qui était payant, puisque Bajika et Irakoze remettait les équipes dos à dos. L’arbitre annonçait alors l’entame des soixante dernières secondes. Chacune des équipes tentait de forcer la décision et finalement la pièce tombait du côté d’Evere, qui raflait la mise sur le gong via Lehhit.

WAVRE RESTE LANTERNE ROUGE

C’était une cruelle désillusion pour l’Arena Wavre, dont les joueurs s’écroulèrent d’abord sur leur banc avant de regagner les vestiaires. L’équipe wavrienne conserve ainsi la lanterne rouge avec un petit point engrangé -c’était lors du partage à Beyne-Issimo le 4 octobre- en sept rencontres disputées. Du côté de Futsal Evere, on se donne ainsi un peu d’air, même si les ouailles d’Abdelrezak Farssi, qui officiait à la table ce dernier vendredi ne possèdent que deux unités d’avance sur la zone rouge. Il faudra gommer les petites imperfections et éviter les trop nombreuses erreurs individuelles pour espérer remonter dans la hiérarchie. La visite prochaine du MJ Bibi Liège sera l’occasion d’y remédier. Wavre devra attendre le 8 novembre pour refouler le terrain, à l’occasion du 2e tour de la Coupe de Belgique (A.B.F.S.) exceptionnellement à la salle de Héron pour affronter l’Inter Namêche, second en N3B.

 

ARENA TPM WAVRE: 7
FUTSAL EVERE: 8

Buts: 9e Bakija (1-0), 13e Vrancken (1-1), 19e El Fatni (2-1), 23e Vrancken (2-2), 30e Irakoze (3-2), 33e Haddi (4-2), 36e Benallah (4-3), 37e Benallah (4-4), 40e Ziani (4-5), 42e Mimoun (4-6), 45e Irakoze (5-6), 47e Mimoun (5-7), 48e Bakija (6-7), 49e Irakoze (7-7), 50e Lehhit (7-8).
Arena TPM Wavre: Charly Libois (gardien), Hammadi Akajouâa (capitaine), Fred-Fièle Irakoze, Mohamed Haddi, Abdelkhalek El Fatni, Ibrahim Afkir, Ayem Bouazza, Qendrim Bakija, Arnaud Ramboux; Mohamed El Baroudi (délégué), Saïd Albahtouri (coach), Tari Fadail (adjoint), Manuel Busto (préposé à la table), Mohamed Lamaalmi (kiné).
Futsal Evere: Nick Hougnou (gardien), Ismail Bouchuari (capitaine), Zakaria Bentato, Anas Fellaki, Aimé Lassman, Abdelrrahim Lehhit, Kamel Mimoun El Kheur, Nefail Ziane, Yassine, Nicolas Vrancken, Yassine Benallah; Abdelrezak Fassi (préposé à la table).
Carte jaune: 16e Vrancken.
Arbitre: Remy.

NICOLAS TOUSSAINT