Publications officielles

Soutien de la Fédération Wallonie/Bruxelles aux fédérations sportives et à leurs clubs

Dans le cadre de l’aide de la Fédération Wallonie/Bruxelles aux fédérations sportives et à leurs clubs (6.000.000 € débloqués par le Gouvernement), une subvention d’un montant de 84.651,80 € est allouée à la Ligue Francophone de Football en Salle. Elle est destinée à assurer la viabilité et la poursuite de l’objet social de la L.F.F.S. et de ses cercles affiliés.

Au maximum 20% du montant alloué peut être utilisé par la L.F.F.S. à ses propres fins. Au minimum 80% du montant alloué doit être utilisé par la L.F.F.S. pour soutenir ses cercles affiliés.

Le C.A. de la L.F.F.S. a décidé de ristourner intégralement cette aide à ses clubs au prorata du nombre de licences au 31/03/2021.

Une note de crédit sur la facture d’inscription aux championnats 2021/2022 sera établie dans la deuxième quinzaine de juin.

(Publié le 18/03/2021)

Arrêt définitif des compétitions L.F.F.S.

Le Conseil d’Administration de la Ligue Francophone de Football en Salle (L.F.F.S.) a décidé ce lundi 25 janvier que les coupes et championnats provinciaux 2020/2021 étaient définitivement arrêtés et les championnats francophones annulés.

Les mesures sanitaires en vigueur pour lutter contre la Covid-19 ne permettent toujours pas la pratique sportive pour les plus de 12 ans et il est apparu lors de la réunion des représentants des fédérations sportives reconnues avec la Ministre des Sports Valérie Glatigny, qu’elles tenaient également ce lundi, que les activités ne pourraient vraisemblablement pas reprendre progressivement avant la fin des vacances de Pâques, en avril. Un nombre suffisant de matches ne peut, dès lors, plus être assuré, quel que soit le scénario encore envisagé.

Les résultats des matches joués depuis le 1er août 2020 sont, quant à eux, annulés et il n’y aura, par conséquent, aucun classement.

Enfin, consciente de la situation financière difficile voire parfois critique de ses clubs, la L.F.F.S. examinera, répertoriera et communiquera ultérieurement toutes les aides qu’elle pourra leur apporter.

(Publié le 25/01/2021)

Suspension des activités sportives en salle: communiqué de la Ministre des Sports Valérie Glatigny - Code "orange" dès ce jeudi 15 octobre

Les contacts sont interdits pour les activités sportives en intérieur, pour les personnes de plus de 12 ans, dès ce jeudi 15 octobre 2020. Cette décision a été prise à la suite d’une concertation entre les ministres des Sports, et au terme d’une réunion rassemblant les ministres régionaux en charge des infrastructures sportives, les gouverneurs, les fédérations sportives et une épidémiologiste.

Dans ce communiqué, le cabinet de la ministre FWB des Sports, précise :

    L’ensemble des sports en extérieur (avec ou sans contact, entraînements et compétitions) continueront à être pratiqués normalement et ce, sans distinction d’âge.

    Pour les sports en intérieur (avec et sans contact), pour les moins de 12 ans, les entraînements et compétitions pourront se poursuivre normalement.

    Par contre, pour les plus de 12 ans, les contacts sont désormais interdits pour les activités sportives en indoor. Les entraînements devront être adaptés pour éviter tout contact et respecter les règles de distanciation sociale.

Une exception à cette règle est prévue, notamment pour les athlètes disposant du statut de sportif de haut niveau ou d’espoir sportif international et les étudiants en sciences de la motricité.

Suite à ces nouvelles mesures, les stages sportifs de la Toussaint sont maintenus et doivent être organisés selon ces nouvelles règles.

« La décision n’est pas facile, mais la dégradation de la situation sanitaire et l’augmentation du nombre de patients en soins intensifs dans les hôpitaux nous obligent à agir. Cela ne signifie pas pour autant que le sport francophone s’arrête, puisque la majorité des activités sportives pourront bien continuer, moyennant certaines adaptations dans leur organisation « , a déclaré la ministre Glatigny.

Code orange

Pour l’ensemble des disciplines sportives, le nombre de personnes dans un groupe reste limité à 50, entraîneur et encadrants compris. Comme prévu par le code orange, les douches et vestiaires doivent être fermés dans l’ensemble des clubs sportifs, exceptés pour les piscines, qui restent bien ouvertes.

« Concernant le public, détaille le communiqué, « celui-ci est toujours autorisé à assister aux matchs en extérieur, avec présence de 400 personnes maximum dans le respect des distanciations sociales et port du masque. Pour les sports intérieurs, 200 spectateurs maximum restent autorisés, dans le respect des règles mentionnées ci-dessus. »

« Les événements sportifs de plus grande envergure organisés sur base d’un protocole dédié ayant reçu l’aval des autorités locales, d’un virologue et de la Ministre des Sports ne sont pas impactés à ce stade. »

« Il a également été proposé de procéder à la fermeture des buvettes 45 minutes après la dernière activité sportive. Chaque club devra en outre désigner un responsable Covid chargé de faire respecter les règles sanitaires. Pour rappel, les autorités locales peuvent prendre des mesures plus strictes si elles l’estiment nécessaire. » conclut le communiqué.

Plus d’informations dans les prochaines heures ou jours.

Source: AISF.

(Publié le 13/10/2020)

Propositions de modifications au règlement organique

Les compétitions 2019/2020 arrêtées définitivement

Face aux dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, il était du devoir du Conseil d’Administration de la Ligue Francophone de Football en Salle (L.F.F.S.) de prendre au plus vite les décisions qui s’imposent et d’informer rapidement ses clubs des modalités relatives à la clôture de la saison 2019/2020.

Aussi, réuni « de manière virtuelle », le C.A. a décidé ce vendredi 27 mars 2020 :

– l’arrêt définitif des championnats francophones, championnats provinciaux et coupes provinciales, tant seniors que jeunes, au 12 mars 2020.

– qu’aucun titre de champion ne sera attribué sauf si une équipe, au moment de l’arrêt des compétitions, était déjà assurée de l’être.

– qu’aucun tour final ou match de barrage ne sera, par ailleurs, organisé pour désigner des montants ou descendants.

– que les classements finals des différents championnats seront déterminés par l’utilisation du « coefficient sportif », sur base des classements arrêtés au 12 mars 2020. Ainsi établis, ils seront utilisés pour désigner les montants et descendants dans chacune des séries.

Pour obtenir le « coefficient sportif » d’une équipe, le nombre de points obtenus par celle-ci est divisé par le nombre de matchs qu’elle avait disputés au 12 mars 2020.

Le classement final d’une série est, par conséquent, obtenu en multipliant ce « coefficient sportif » par le nombre de matchs à jouer dans ladite série pour chacune des équipes.

Si plusieurs équipes ont le même « coefficient sportif », celles-ci seront départagées en tenant compte du goal-average.

Dans chacune des divisions, si plusieurs équipes de même niveau de séries différentes doivent être départagées pour désigner des montants ou des descendants, il sera également tenu compte du « coefficient sportif », par ordre décroissant.

Ces dispositions remplacent toute autre réglementation, quelle soit du niveau L.F.F.S. ou du niveau provincial.

C’étaient des décisions difficiles à prendre mais elles étaient devenues inévitables après la prolongation des mesures de confinement prises ce jour par le Conseil national de sécurité.

Elles ne feront peut-être pas l’unanimité. Après une longue réflexion, en tenant compte de chaque paramètre, des conséquences de l’une ou l’autre solution, le Conseil d’Administration de la L.F.F.S. est cependant convaincu qu’elles sont les plus équitables pour chacun de ses clubs.

Le Comité Exécutif Provincial de chacune des « Provinces » publiera prochainement via ses canaux de communication habituels les classements finals et reviendra bientôt vers vous en vue de la prochaine saison.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Continuez à bien prendre soin de vous et de vos proches !

(Publié le 27/03/2020)

Jury d'honneur - Réunion du 16/05/2019

Procès-verbal

(Publié le 14/06/2019)

Propositions de modifications aux statuts et R.O.

Règlement des championnats francophones: erratum

Au deuxième alinéa de l’article 5 – Identification des joueurs du règlement des championnats francophones (page 48 de la brochure « Statuts et règlement organique », il y a lieu de supprimer « autre que la carte d’identité fédérale ».

(Publié le 06/05/2019)

Action du club Madry Charleroi contre une décision du C.E.P. Hainaut

(Extrait du procès-verbal de la réunion du C.A. du 18/04/2019)

MM. Delforge et Duca quittent la réunion.
M. De Grève, 1er vice-président, assure la présidence et le secrétariat.

Convoqués :
Mme Bordenga Francesca (licence n°757654), C.Q. de Madry Charleroi
C.E.P. de la « Province du Hainaut »

Madry Charleroi (matricule n°1021) a introduit une action suite aux décisions prises par le secrétariat / Comité Exécutif Provincial de la « Province du Hainaut » dans le cadre du match de championnat dames Wombats Anderlues-Rouby Frasnes du 16/09/2019.

Après avoir entendu les arguments de:
– Mme Francesca Bordenga, C.Q. de Madry Charleroi (date de naissance : 27/09/1973),
– M. Salvatore Parisi, président de Madry Charleroi (date de naissance : 08/08/1953) ;
Attendu que le règlement provincial prévoyant un délai de trois mois pour la remise d’un match n’a pas été respecté par le secrétaire provincial ;
Le C.A. décide :
– de fixer le score du match à 0-5 forfait,
– vu les circonstances, de n’infliger aucune amende aux deux équipes,
– si des frais ou amendes ont été appliquées précédemment dans le cadre de ce match, que ceux-ci sont annulés.
Ainsi prononcé à Andenne, le 18/04/2019.

MM Delforge et Duca rentrent en réunion et prennent connaissance de la décision.

(Publié le 02/05/2019)

Article 158 du R.O.: précision

Conformément à l’article 17 du règlement organique de la LFFS asbl, le Conseil d’Administration précise que:
– dans chaque province, les arbitres et arbitres-joueurs qui le souhaitent sont regroupés au sein d’une amicale;
– les amicales d’arbitres sont assimilées à un cercle adhérent uniquement pour leur fonctionnement.

(Publié le 21/12/2018)