N3B: rassuré après avoir récolté six points sur huit, GT Sambreville songe déjà à la saison prochaine

GT Sambreville restait sur une belle troisième place décrochée la saison dernière derrière les promus de Futsal Evere et Futsal Bruxelles. L'exercice 2016/2017 est différent. Les pensionnaires de la salle du complexe sportif de Villers-la-Ville doivent cette fois davantage penser à assurer leurs arrières. «C'est vrai qu'à un moment, nous n'étions pas vraiment à notre aise», avoue Grégory Degeneffe (photo ci-contre), actuellement convalescent. «Nous avons eu quelques soucis au niveau de l'effectif. La perte de Mathieu Genicot qui gérait la défense, tout en étant capable de marquer n'a pas été simple à gérer. Cédric Ruelle est resté indisponible, alors que j'ai dû me faire opérer des ligaments croisés.

Ernesto Ramada Franca, un de nos joueurs créatifs, a aussi loupé bon nombre de rencontres. Il a donc fallu intégrer quelques renforts comme Mohamed El Haroual, Tarik Bencheikh et Thomas Thibou et nous avons connu quelques moments de vaches maigres avec souvent au maximum six éléments le vendredi.»
L'équipe a ainsi enchaîné quatre matchs sans victoire, avant de voir l'éclaircie avec des succès consécutifs face à l'Inter Namêche (8-3), MFC Clermont (7-8) et l'Esperanto Schaerbeek (2-3). «Après avoir renoué avec le succès contre les «Intéristes», notre but était clairement de confirmer à Clermont pour définitivement ne plus regarder dans le rétroviseur. Et même si cela n'a pas été simple chez les lanterniers, nous sommes parvenus à nos fins. On a ainsi pu jouer libéré à Schaerbeek pour nous offrir un joli succès contre une formation qui joue le podium.»

LE JEMEPPOIS KEVIN NOËL BRISE LA SPIRALE
C'est toutefois sur un revers concédé au Mini Star Jemeppe-sur-Sambre que Sambreville a bouclé son dernier vendredi. «Jemeppe n'est clairement pas à sa place en avant-dernière position. L'équipe n'avait quasi plus rien avoir avec celle de l'aller. Son gardien (NDLR: Angelo Riso) a réalisé une superbe prestation. Mais l'homme du match a clairement été Kevin Noël, actif en D2 amateur au football à Walhain qui aura été décisif. Si les Basse-Sambriens alignent cet effectif jusqu'au terme de la saison, ils ne sont pas prêts de s'arrêter en si bon chemin.»
Quant à Sambreville, le regard est désormais tourné vers le prochain exercice. «Même si nous n'avons plus vraiment de rôle à jouer, on espère titiller l'une ou l'autre équipe de tête comme nous l'avons fait à Schaerbeek. Dans ce contexte, on reçoit vendredi Drenica Namur qui occupe aux points perdus le 3e rang. Cette équipe ne nous a jamais vraiment réussi. Nous avons déchanté les deux fois face aux Namurois la saison dernière et encore lors du match aller. On espère que ce sera la bonne. Si on l'emporte, nous pourrions toujours prétendre au top 5. Mais le but est de consolider les automatismes avec les nouveaux, avant d'espérer rejouer avec les ténors en 2017-2018. Les renforts devraient rempiler, alors que Ruelle et moi-même allons revenir dans le coup.»

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.