Les Francophones en lice cette saison à l’A.B.F.S. : le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale poursuit son escalade

Dans près d'un mois, la rentrée sonnera à l'A.B.F.S. Nos représentants francophones seront de nouveau majoritaires parmi les trois divisions nationales réparties en sept séries. Ils seront exactement 69 sur 93 à en découdre. Cela constitue près de 74% de présence francophone pour cet exercice à venir, qui débutera précisément le vendredi 2 septembre 2016. C'est un pour-cent de plus qu'en 2015/2016. Voici repris, ci-dessous, le nombre d'équipes alignées par chaque province francophone:
1. Hainaut 18 (-1)
1. Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale 18 (+1)
2. Liège 17 (=)


4. Namur 11 (-2)
5. Luxembourg 5 (-1)
N.B.: Entre parenthèses, la progression ou régression par rapport à 2015/2016
Commentaire: Le Hainaut reste majoritaire, le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale revient à sa hauteur. Liège se stabilise, alors que les Namurois perdent deux équipes. Cette "Province" est la seule qui n'a présenté le moindre montant supplémentaire en D3. Les équipes classées derrière le champion de P1 de Noujoum Namur ont toutes décliné l'invitation de Jean Scheers, le secrétaire namurois. Malgré les relégations (Sainte-Marie 87 et Areler Futsal Arlon), l'arrêt du MF Habay et la volonté de l'Union Arlon de renoncer à la D2 pour repartir en P3, la "Province du Luxembourg" garde quand même cinq équipes, pour six la saison dernière.

Voici le détail par division:

NATIONALE 1
1. Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale 5 (+1)
1. Hainaut 2 (-2)
3. Liège 1 (-1)
4. Luxembourg 0
4. Namur 0
Commentaire: Le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale a certes perdu Picardie Bruxelles et Gijonesa Anderlecht à ce niveau, mais cette "Province" a trusté trois des quatre places de montants de D2: SNOB Schaerbeek, LART Bruxelles et Fact Futsal Limal rejoignent GIJ Futsal Jette et Basic Fit Bruxelles. Il n'y a toujours pas de Luxembourgeois ni de Namurois parmi l'élite, alors que le Hainaut a perdu Piazza Gilly et Liège, AC Mensuiserie Waremme, permettant à Ergo Flémalle de devenir le porte-drapeau du futsal liégeois.

NATIONALE 2
1. Hainaut 7 en N2A (+1)
2. Liège 7 en N2B (+1)
3. Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale 6 en N2B (=)
4. Luxembourg 0 (-1)
4. Namur 0 (-1)
Commentaire: Le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale, qui partageait la première place de ce classement la saison dernière avec le Hainaut et Liège, bascule à la 3e position, ce qui est logique, en raison des trois promus brabançons montés en D1.
La Nationale 2A sera majoritairement hennuyère par rapport aux clubs néerlandophones. Les Luxembourgeois et les Namurois perdent chacun leur unique représentant en Nationale 2B. L'Union Arlon a préféré repartir en P3, alors que Dhuy BX Hannut avait déclaré forfait général en Nationale 2B au second tour la saison passée.

NATIONALE 3
1. Namur 11 en N3B (-1)
2. Hainaut 9 en N3C (=)
2. Liège 9 en N3D (=)
4. Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale 7, dont 2 en N3B et 5 en N3C (=)
5. Luxembourg 5 en N3D (=)
Commentaire: Toutes les provinces ont conservé le même nombre d'équipes par rapport à la saison passée, hormis celle de Namur, où toutes ses formations ont la particularité d'être rassemblées en Nationale 3B suite à l'arrivée du Mini Star Jemeppe (ex-N3C). C'est le cas aussi du Luxembourg, qui regroupe ses équipes en Nationale 3D. Le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale est la seule province où ses équipes seront réparties en deux séries différentes: la Nationale 3B et la Nationale 3C, avec notamment les promus du Mini Octa + Bruxelles, quart de finaliste de la Coupe de Belgique. 

CONCLUSION

Pour connaître le véritable niveau et l'impact de chaque province francophone, nous avons élaboré un classement attribuant un point aux équipes qui militent en N3, deux en N2 et trois en N1. Voici le résultat:
1. Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale 34 (31 en 2015-2016)
2. Hainaut 29 (33)
3. Liège 26 (27)
4. Namur 11 (14)
5. Luxembourg 5 (7)
Commentaire: Après avoir sauté la saison dernière la province de Liège, le Brabant Wallon détrône cette fois le Hainaut. Cela en raison notamment de la domination brabançonne parmi l'élite, alors que dans le même temps, deux équipes hennuyères (Flamengo Mons et Piazza Gilly) ont dit au revoir à la D1. La province de Liège complète le podium. Sans surprise, la province de Namur et surtout celle du Luxembourg demeurent à la traîne avec uniquement des représentants en D3.

Un dossier de Nicolas TOUSSAINT

Notre photo: Thierry Gabrielli (Mini 83 Octa + Bruxelles) et Jean-François Vandenheede (GIJ Futsal Jette)

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.