FC Saint-Vaast gardera un bon souvenir de son passage en D3 nationale

Comme l'AJS Ougrée (N3D) et le MFC Clermont (N3B), FC Saint-Vaast n'aura connu qu'à deux reprises les joies de la victoire pour sa première saison en Nationale 3C de l'A.B.F.S. Et comme les Liégeois et les Namurois, ils ont, du coup, terminé à la dernière place du classement qui les relègue à l'échelon provincial. «Il est évident que nous sommes un peu tristes de quitter la D3, mais il y aura eu aussi pas mal de motifs de satisfaction», déclare le président de Saint-Vaast, Demsey Danneaux. «Cette montée de P1 de la Province du Hainaut aura engendré pas mal de changements, tant sur l'approche de la gestion sportive, que dans tout ce qui concerne les infrastructures. Nous aurons appris pas mal de choses.

Malgré tout, vu notre bilan de 9 sur 52, beaucoup ont dû se dire: «Qu'est-ce que cette équipe est venue faire en D3?». Cela peut se comprendre. Je reste persuadé que nous avions notre place à cet échelon. Je me base surtout sur le deuxième et troisième tiers de championnat. A plusieurs reprises, le brin de chance nous a manqué pour que la pièce tombe de notre côté. Nous avons également dû faire face à des absences de marque pour blessure. C'est ainsi que, touché aux ligaments croisés, Loost n'est revenu qu'en milieu de championnat. Mon frère, Dayvon a subi la même mésaventure. Il a également manqué, comme G. Vancraenenbroeck, qui a dû lâcher vers le mois de février. Sans ces trois pions importants, nous avons parfois été handicapés. Pourtant à mi-parcours, nous avions encore espoir de nous en sortir. Nous avons ensuite perdu des plumes importantes face à des adversaires directs. L'écart avec le douzième classé n'a cessé de se creuser. Nous avons alors compris... Nous n'avons néanmoins rien laissé filer. Nous avons voulu terminer la saison du mieux possible. Certaines équipes, dans notre situation n'en auraient peut-être pas pris la peine.»

A HAINE-SAINT-PAUL A 19h30
Le club de Saint-Vaast, qui existe depuis onze ans va dont retrouver la P1 du Hainaut, quasi un an après l'avoir quittée. «Difficile pour l'instant de savoir ce que nous allons nous définir comme objectif. On attend de savoir à quoi ressemblera le noyau définitif. Il y a, pour l'instant pas mal d'«aller et venue». Je serais quand même déçu si nous ne parvenions pas à nous mêler à la lutte pour le top 5. La remontée en D3 n'est pas envisagée. Peut-être pour plus tard. En attendant, nous ne jouerons plus le vendredi à Strépy-Bracquegnies à 22h15 à domicile, mais bien à Haine-Saint-Paul, toujours le vendredi à 19h30.»

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.