D1: Futsal Jette accueille la Gijonesa pour être plus fort tant sportivement qu'en coulisses

Si le maillot de la Gijonesa Anderlecht ne sera plus porté en D1, le club n'a pas complètement disparu de l'élite nationale à l'ABFS. Désormais, il ne faudra plus dire Futsal Jette, mais Gij Futsal Jette. Les deux clubs voisins se sont rapprochés. «Il ne s'agit pas vraiment d'une fusion, mais d'un transfert de dirigeants», explique le président de Futsal Jette, Jean-François Vandenheede. «Voici trois ans déjà, les dirigeants de la Gijonesa nous avaient proposé une association. Avec leur C.Q., Germain Dobbelaere, nous étions à l'époque à la commission d'étude. Cela ne s'était pas fait, mais nous étions restés en très bons contacts.

Et puis, est arrivé ce dernier match de la saison entre les deux clubs et le sauvetage de la Gijonesa. Chacun a eu sa petite réunion de fin de saison et la Gijonesa nous a proposé de nous rejoindre, en tout cas en terme de comité. D'abord réservés, nous avons fini par dire O.-K. José Correas, le président, et Germain Dobbelaere sont à présents des nôtres. Ce dernier intègre même le staff et la cellule sponsoring. Au niveau des joueurs par contre, malgré un élément pressenti, personne ne viendra nous renforcer de la Gijonesa.»
Cette association d'hommes est évidemment importante pour être plus fort. «Si l'on retiendra notre demi-finale de Coupe de Belgique comme grand moment de notre saison, notre 9e place en championnat ne correspond pas à nos espérances. Cela manquait d'expérience dans le groupe. Nous avons cru naïvement que le talent et la jeunesse suffiraient. Nous nous sommes trompés sur le casting. Nous avons donc recruté pour le prochain exercice des joueurs de valeur, mais que nous connaissons surtout parfaitement. Parmi les arrivées, on peut citer par exemple les venues de Michaël Devroe et Rachid Ait El Haj, artisans de la montée à Fact Futsal Limal en D1. Youness Akrika est de retour, lui qui avait failli avec nous décrocher les playoffs. Souvent sur le flanc, on espère pouvoir récupérer à 100% Mohamed Teziti, qui serait du coup presque considéré comme un transfert.
Pour le reste, plusieurs joueurs (Aibour, El Hazizi, M'Rabet, Sebbar,...) ont été conservés, comme notre gardien titulaire. On perd, par contre, notre capitaine Bilal Affetat
(photo ci-contre), qui s'en va habiter au Maroc. Pour encadrer ce beau monde, Jean-Pierre Sepulveda et Jamal Amraoui constitueront notre duo de coachs, encadrés par un staff renforcé, avec Stitou Ahali comme team manager. Nos espoirs se feront les dents en D3 à l'Union Belge.»

VISER LES PLAYOFFS
Bref, Futsal Jette met visiblement tous les atouts de son côté pour réussir complètement sa campagne 2016/2017. «On reparle d'un rapprochement entre l'Union Belge et la Ligue et si le projet d'un super championnat commun venait à voir le jour, nous souhaiterions en être. Cela passe par de bons résultats. Il faut dons se montrer ambitieux. On espère cette fois vraiment rivaliser pour décrocher une place aux playoffs. En tout cas, la discipline sera plus stricte. On reprendra les entraînement au nombre de deux par semaine le 1er août. On revient dans nos installations de Jette et deux matchs amicaux sont déjà fixés contre Sushi Morlanwelz (D1-URBSFA) et Salaam Malines, le champion de N3A.»

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.